English version
Les joueurs avec * ont un statut de 26 ans et moins
Terminé
LNAH
1
4
Trois-Rivières
Thetford Mines
11 Avr 20:00
Terminé
LNAH
4
5
Thetford Mines
Trois-Rivières
12 Avr 19:30
Terminé
LNAH
0
3
Sorel-Tracy
Jonquière
13 Avr 15:00
Terminé
LNAH
5
2
Jonquière
Sorel-Tracy
18 Avr 20:00
Terminé
LNAH
6
2
Trois-Rivières
Thetford Mines
18 Avr 20:00
À venir
LNAH
0
0
Thetford Mines
Trois-Rivières
19 Avr 19:30
À venir
LNAH
0
0
Sorel-Tracy
Jonquière
19 Avr 20:00
À venir
LNAH
0
0
Trois-Rivières
Thetford Mines
23 Avr 20:00
À venir
LNAH
0
0
Jonquière
Sorel-Tracy
24 Avr 20:00
À venir
LNAH
0
0
Sorel-Tracy
Jonquière
25 Avr 20:00
À venir
LNAH
0
0
Thetford Mines
Trois-Rivières
25 Avr 20:30
À venir
LNAH
0
0
Jonquière
Sorel-Tracy
27 Avr 15:00
À venir
LNAH
0
0
Trois-Rivières
Thetford Mines
27 Avr 16:00

Au delà de la rivalité

Lundi le 9 Décembre 2013

Samedi soir au Palais des sports de Jonquière, le Marquis recevait l’Isothermic de Thetford Mines. Une rivalité intense qui connaitrait ce soir-là un événement venant mettre en perspective tout le côté humain du monde du hockey.

Le capitaine de l’Isothermic a subi une blessure grave au cours de la rencontre. En récupérant la rondelle en zone neutre, il se dirigeait vers la zone adverse. Voyant Jean-Michel Bolduc voulant le mettre en échec, Courcelles tente de se protéger. Leurs jambes viennent en contact et les deux joueurs se retrouvent déséquilibrer. Le patin de Bolduc frappe alors que le visage du joueur de l’Isothermic.

Sébastien Courcelles tombe sur la glace avec de la douleur et remarque que le tout saigne rapidement. Il se dirige rapidement vers son banc avec l’aide de son frère Simon. Ce dernier ayant une formation de pompier, il dit tout de suite à Sébastien de mettre de la pression sur la blessure et exhorte les gens d’appeler le 911. À ce moment, tous comprennent que la blessure est grave.

Une fois au vestiaire, le blessé est rapidement pris en charge par deux paramédics et deux infirmiers qui étaient sur place au Palais des sports. L’un de ces infirmiers traite Sébastien Courcelles pour la deuxième fois de sa carrière. Une blessure à la lèvre dans les années passées avait nécessité des soins et c’est ce même infirmier qui avait pris soin du joueur. Une fois sa plaie stabilisée, Courcelles a été transporté au centre hospitalier de Jonquière où il a été pris en charge par le personnel de l’urgence.

À ce moment, Sébastien Courcelles n’a toujours pas vu sa blessure. Il ne prend donc pas encore conscience de l’ampleur de celle-ci. Son pansement doit même être refait puisque la coupure de 13 centimètres continue de saigner. Une opération de plus de deux heures nécessitant une cinquantaine de points de suture a été nécessaire pour refermer le tout.

Malgré la rivalité qui survient sur la patinoire, la suite des événements est tout simplement hors du commun. L’organisation du Marquis avec le propriétaire Marc Boivin en tête a pris tous les moyens nécessaires pour venir en aide aux deux frères Courcelles. Après leur avoir réservé une chambre dans un établissement hôtelier de la région, Marc Boivin a personnellement fait des démarches dimanche matin afin de leur louer une voiture. Il s’est même permis d’aller lui-même la porter à l’hôtel.

En entrevue plus tôt aujourd’hui avec l’auteur de ces lignes, Sébastien Courcelles disait avoir été énormément touché par, non seulement l’aide du Marquis, mais également sa prise en charge par tout le personnel médical en place.

Ce n’est qu’à son retour qu’il a vu la photo de sa blessure en récupérant ses effets personnels chez son entraineur Bobby Baril. Malgré sa force de caractère, Courcelles avoue qu’il a craqué un peu lorsqu’il a retrouvé sa conjointe au domicile du couple dans la région de Montréal. Il s’estime chanceux de s’en être tiré ainsi malgré la gravité de la blessure.

Depuis, les messages d’encouragement ne cessent d’être publiés sur sa page Facebook. Des joueurs du Marquis et des autres équipes de la ligue s’enquièrent de son état. Des messages de prompt rétablissement de gens de l’Ouest canadien et des Maritimes lui sont transmis. Jean-Michel Bolduc, impliqué bien malgré lui dans toute cette aventure, a personnellement pris contact avec Sébastien Courcelles afin de lui transmettre ses excuses. Mais il ne fait aucun doute de l’esprit de ce dernier qu’il s’agissait d’un geste simplement et purement accidentel. 

Encore une fois, Sébastien Courcelles insiste sur la façon dont le Marquis s’est comporté face à un rival. Au-delà de tout ça, c’est le côté humain qui a pris le dessus. Le joueur de l’Isothermic ne remerciera jamais assez tous les intervenants qui ont fait en sorte de limiter les dégâts. Il aimerait également pouvoir parler à cet infirmier présent dans les gradins du Palais des sports samedi qui lui est venu en aide. Si vous connaissez cet homme, la LNAH fera le suivi afin que Sébastien Courcelles puisse entrer en contact avec lui. 

Le processus de guérison fera maintenant son chemin. Mais connaissant Sébastien Courcelles depuis plusieurs années, nous le reverrons sur la glace très prochainement. C’est la marque de commerce des gagnants.

 

Source :

Denis Boisvert

V-p communications LNAH.

Cet article vous a plu ? Partagez le!