Jean-François Laplante nouveau commissaire de la LNAH

Par Denis Boisvert-jeudi 21 Juin 2018

La Ligue nord-américaine de hockey a fait connaitre ce jeudi son nouveau commissaire qui viendra remplacer M. Richard Martel qui a quitté ses fonctions pour se lancer en politique.

Le choix des propriétaires s’est arrêté sur Jean-François Laplante, un ancien joueur de huit saisons au sein du hockey professionnel québécois où il a remporté trois championnats des séries éliminatoires et mis la main à une reprise sur le trophée Jonathan Delisle pour son leadership. Il fut également nommé sur l’équipe d’étoile à une reprise. Les propriétaires de la LNAH ont été fort impressionnés par sa présentation qui en était une de vendre la Ligue à ses propres propriétaires.

Ayant pris sa retraite il y a déjà trois ans, il s’agit pour Laplante d’un retour à la maison comme il l’a lui-même mentionné. Il est conscient que le défi est immense, mais il accepte de le relever avec empressement. Ce dernier connait très bien la passion des partisans, des joueurs et des propriétaires et c’est sur cet élément qu’il veut débuter son mandat. Il faut faire place au développement du produit et il est confiant de pouvoir y arriver.

Titulaire d’une maitrise en administration publique, il profitera des prochaines semaines pour faire une bonne analyse de la situation de la Ligue. L’accent sera mis sur la qualité du produit tout en exploitant les actifs que sont les joueurs et leurs histoires. Âgé de 35 ans, le nouveau commissaire ne croit pas que son âge puisse le ralentir dans la vision qu’il a de la LNAH. Il cite en exemple les Maple Leafs de Toronto qui ont embauché un directeur gérant âgé de seulement 31 ans. “Nous sommes rendus dans une époque de changement générationnel”, a-t-il ajouté. “Il s’agira d’un année charnière avec un changement de philosophie et l’arrivée d’un énorme renouveau”.

L’une de ses priorités sera de solidifier les bases actuelles et de voir à une expansion pour la prochaine saison. Il s’affairera également au cours des prochaines semaines à voir à l’embauche d’un préfet de discipline et d’un directeur des officiels.

Source :

Denis Boisvert

V-p Communications LNAH