Victoire convaincante des Éperviers

Par Kévin Lusignan-samedi 07 Avr 2018

Les Éperviers disputaient leur premier match de la demi-finale vendredi soir à Sorel-Tracy. La troupe de Christian Deschênes avait la chance de prendre les devants dans la série qui les opposent à l’Assurancia. Ce que les Sorelois ont fait en l’emportant par la marque de 7-3.

Au premier vingt, les Éperviers ont de la difficulté a retrouvé leurs repères en début de période. Les Sorelois réussissent à quand même a neutralisé l’avantage numérique des visiteurs lors d’un deux minutes à Mathieu Dumas. Les Éperviers récoltent un avantage numérique de 4 minutes quand attend Bourque est frappé au visage par un bâton. David Massé viendra faire payer l’adversaire en marquant à deux reprises en moins d’une minute et seize secondes. 44 secondes après le but de Massé, Adam Bourque effectue une passe parfaite dans le centre à Dany Potvin qui s’échappe, l’attaquant vient inscrire le troisième des siens, et ce en seulement 2 minutes. En fin de période, Francis Wathier inscrira les visiteurs au pointage. Après 20 minutes de jeu, les Éperviers entrent au vestiaire 3-1 dans la rencontre.

Lors du second vingt, les Éperviers en rajoutent, Kevin Gadoury vient marquer le quatrième des Sorelois un tic-tac-toe parfait amorcé par Bernier et Brodeur. Bernier imite son coéquipier quelques minutes plus tard en complétant un Tic Tac Toe amorcé par Carrier et Brodeur. En mi-période, voulant régler des comptes, Olivier Croteau et Maxime Charron s’affrontent dans un combat qui ne fera pas de réel vainqueur. Bourque et Losier font de même quelques secondes plus tard. L’Assurancia réussira à marquer un second de la soirée quand Jean-Michel D’aoust marque. Dans cette période, Maxime Robichaud du quitter vers le vestiaire et n’est jamais revenu ce dernier étant victime d’un coup de coude sournois à la tête par Francis Wathier. En fin de période, Dany Potvin s’échappe à nouveau et vient marquer son second de la soirée. Un premier filet accordé par Philippe Trudeau qui était revenu en renfort à Jean-Philip Levasseur après le 5e but.. Le second vingt se termine avec la marque de 5-1 en faveur des Éperviers.

Lors du dernier vingt, les Sorelois en rajoutent, Kevin Gadoury marque le 7e des siens en avantage numérique. Par la suite les esprits s’échauffent, lors d’une mise en échec douteuse, Jean-Michel D’aoust décide de laisser tomber les gants devant Antony Courcelles qui était tout juste devant lui. Courcelles domina son adversaire. Rioux fait de même avec Losier et en fin de période, Brodeur vient également se battre avec Sylvain Deschatelets.

Les Éperviers remportent donc la rencontre 7-3.